Quand l’Île-de-France célèbre la fête du pain !

Imprimer

Quand l’Île-de-France célèbre la fête du pain !

Initiée par Jean Pierre Raffarin en 1995, la Fête du pain célébrait cette année son 22ème anniversaire ! Organisée du 13 au 22 mai, autour de la Saint Honoré, patron des boulangers, elle rend hommage aux savoir-faire traditionnels et artisanaux des professionnels de la filière.

L’Île-de-France, historiquement céréalière

La région Île-de-France, connue pour sa capitale attractive, a développé sur son territoire une filière céréalière particulièrement dynamique. Chaque année, ce sont  plus de 2 millions de tonnes de blé tendre qui sont produites, dont 800 000 transformées en farine dans 22 moulins. Une filière 100% régionale qui offre une baguette de tradition 100% francilienne. Créatrice d’emploi, elle embauche 43 000 professionnels, du producteur au meunier en passant par la coopérative agricole, sans compter les 22 000 boulangers.  
Quoi de plus naturel donc, que l’Île-de-France ait investit le parvis de la cathédrale Notre Dame pour célébrer la Fête du pain.

La Fête du pain, entre savoir-faire et tradition

Au cœur de Paris, au pied du kilomètre 0, c’est une véritable place de village qui s’est reconstituée pendant 10 jours : 1200 m2 de chapiteau, 6 fournils, 8 fours et une centaine de boulangers se sont relayés derrière les fourneaux. Chaque jour, ce sont plus de 3000 baguettes de tradition française qui ont été confectionnées sous les yeux ébahis d’un public venu en nombre.  
Cette année, la Fête du Pain avait pour thème « Bougez avec le pain », qui soulignait parfaitement le dynamisme de la filière et de ses professionnels !

Des animations pour tous les âges et tous les goûts

Petits et grands ont pu profiter de cet évènement fédérateur pour tout savoir sur la fabrication du pain, des pâtisseries et autres produits sucrés. Des animations variées ont rythmées ces 10 jours de fête, toujours sous le signe du partage et de la convivialité.

Venus en groupe, les enfants des écoles ont pu confectionner leurs petits pains, à rapporter à domicile. Les jeunes apprentis, eux, ont pu échanger avec le public sur leur formation. Les boulangers et pâtissiers se sont attachés à valoriser leur savoir-faire, et leur amour inconditionnel pour leur métier. Chaque jour, pains spéciaux, pains bios et baguettes de tradition française ont défilés dans les fourneaux, laissant s’échapper une merveilleuse odeur de pain chaud. Des débats et tables rondes avec des professionnels de la filière ont animé le chapiteau, diffusés en direct sur la web TV spécialement mise en place pour l’opération. 

10 jours de fête qui rappellent l’importance et l’assise des boulangers dans le paysage agricole francilien, terre historiquement céréalière. On se retrouve l’an prochain pour une nouvelle édition, toujours plus gourmande !