Le Salon International de l'Agriculture 2017: entre échanges, partages et saveurs locales

Imprimer

Le Salon International de l'Agriculture 2017: entre échanges, partages et saveurs locales

Les portes de l’incontournable salon de l’agriculture se sont refermées il y a maintenant 2 semaines. Le pavillon Île-de-France, fruit du travail conjoint entre la Région, le CERVIA, les Chambres d’Agriculture et l’Agence des Espace, vous a offert une représentation de notre grande région agricole : innovante, connectée, diversifiée et performante. Retour sur 9 jours de salon, aux rythmes des rencontres, débats et dégustations.

Une découverte de l’Île-de-France version 2.0

Le salon a été l’occasion pour vous de parcourir la région sous toutes ses formes : à pieds, en longeant les champs de blé, de maïs ou d’orge ; sur une table tactile, avec une carte interactive de l’Île-de-France ; ou dans les airs, avec un voyage en drone au-dessus des champs céréaliers, grâce à des lunettes en vision 360°. Un parcours aussi ludique qu’instructif qui a permis à chacun de découvrir ou redécouvrir la richesse du territoire francilien, fort d’une filière céréalière autosuffisante.

Des agriculteurs mobilisés

Cette édition 2017 a été marquée par la présence quotidienne d’agriculteurs, notamment des jeunes, venus à votre rencontre. Chaque jour, de nombreux sujets ont été abordés, suscitant débats, interrogations et mises au clair. Les jeunes agriculteurs ont profité de ce moment d’échanges pour expliquer les démarches d’une installation en Île-de-France et l’intérêt de diversifier leur production. Nicolas Dufour, agriculteur en Essonne, est venu présenter la filière chanvre, 100% locale, cultivée et transformée dans le département. Denis Fumery (95), a abordé avec les visiteurs, les enjeux et techniques de l’agriculture de précision.  

Les femmes, trop souvent relayées au second plan en agriculture, se sont également fait entendre pendant 9 jours. Edith Pigeon, agricultrice en Essonne, est venue présenter sa production avicole et son système de distribution innovant : un distributeur automatique d’œuf frais ! Corinne Heusele s’est exprimée sur la culture du chanvre, côté Seine et Marne avec l’association Planète Chanvre.

Des moments d’échanges privilégiés, qui prouvent la richesse et la diversité des productions franciliennes.

Une inauguration sur fond de politique agricole

Le dimanche 26 février, le pavillon Île-de-France était inauguré par Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et Gérard Hébert, Président du CERVIA. Un évènement qui lançait officiellement le début de ce 54ème salon, sur un ton d’engagement politique. Dans son discours, Valérie Pécresse a clairement énoncé ses positions : remettre l’agriculture au cœur du projet de la nation. Des résolutions qui s’articuleront dans le prochain pacte agricole, engagé par la Région.

Des artisans et agriculteurs présents chaque jour pour faire découvrir les saveurs locales 

Lors de cette édition 2017, le pavillon Île-de-France a accueilli 19 exposants successifs, chacun proposant des produits emblématiques de la région, à base de matières premières locales. Vous avez pu découvrir les bières franciliennes de la famille Rabourdin (77) et Sargeret (95), brassées à partir d’orge cultivée à proximité ; les confitures et sorbets à tomber de la Ferme du Logis (78) ; l’étal foisonnant de légumes anciens de Fabrice Robert (78) ou encore les huiles de lin et camelin de Ludovic Joiris (91). Mention spéciale cette année au syndicat des Boulangers du Grand Paris, qui chaque jour confectionnait sous les yeux d’un public affamé, viennoiseries et baguettes avec des farines locales. Un véritable succès !

L’édition 2017 du Salon International de l’Agriculture s’achève donc, avec son lot de rencontres, d’échanges et de dégustations. Une belle vitrine pour la région francilienne, historiquement agricole, que le CERVIA se fera un honneur de représenter dans les années à venir.