Jean Pierre Biffi

Imprimer

Jean Pierre Biffi

On reconnaît une belle volaille à sa charpente bien mûre, c’est-à-dire une volaille qui aura eu le temps de grossir, et qu’elle ait la peau fine.
Qu’elle soit jaune ou blanche, il faut la préférée légèrement larbée, avec de la graisse sous la peau pour qu’elle crépite en rôtissant.