Génération Digital @griculteurs !

Imprimer

Génération Digital @griculteurs !

Réseaux sociaux, applications numériques, plateformes de financement participatif... L'agriculture est à l'ère du numérique !

Les @griculteurs s’emparent de leur communication

C’est un constat plutôt inattendu: plus de 85% des agriculteurs utilisent internet au quotidien. Un tweet depuis le tracteur, un like Facebook en plein champs, c’est une nouvelle génération ultra connectée qui s’installe sur les territoires ruraux. Véritable allier des tâches quotidiennes ou plateforme d’entraides, d’échanges et d’opinions, chacun y trouve son compte. Avec 2249 abonnés, plus de 10 000 tweets et un compte Facebook, Christophe Hillairet, agriculteur des Yvelines et Président de la Chambre d’Agriculture Interdépartementale d’Ilede- France, est un véritable digital native. Son compte Twitter regorge d’articles et d’informations sur l’agriculture, l’innovation et la filière céréalière. Un moyen efficace de communiquer sur des causes et combats qu’il soutient au quotidien. De son côté, Jérôme Cheneviere, céréalier en Essonne aime partager son quotidien : la pousse de l’orge de printemps, les premières gelées, les aléas météo… Une interaction unique avec les internautes qui rend son métier d’autant plus passionnant.

Partager, la clé du succès

L’heure est au grand partage, à l’économie collaborative, à la mutualisation des compétences. Pour réduire les charges de matériel, l’idée a germé d’une mise en relation des agriculteurs, collectivités et particuliers autour de la location de machines agricoles. Plusieurs sites web se sont lancés sur le créneau, comme Wefarmup ou votremachine.com, permettant d’alléger les frais de matériels et d’inciter le partage entre professionnels du secteur.

Le financement participatif à l’assaut de l’agriculture

Déjà bien ancré dans le secteur culturel et éducatif, le financement participatif a depuis quelques années, conquis les rangs du milieu agricole. Le principe ? Le porteur présente son projet sur la plateforme, l’internaute participe à hauteur de sa volonté, en échange d’un contre-don en nature : panier garni, week-end à la ferme… Actuellement, deux plateformes se démarquent dans le secteur : Miimosa, lancé en 2014 et BlueBees, spécialisée dans les projets agro-écologiques.
En Ile-de-France, la révolution agricole est en marche ! Plus d’une dizaine de projets ont déjà été financés via les plateformes : de l’ouverture d’un nouveau point de vente local à la plantation de 100 noyers en agriculture biologique pour le Verger d’Ulysse (77).
Les projets sont aussi divers que passionnants. Ils témoignent du dynamisme et de l’engagement des agriculteurs -entrepreneurs pour un renouveau de l’agriculture sur le territoire.