Ah quels chefs !

Imprimer

Ah quels chefs !

Ils sont déjà 104. Investis, passionnés, et insatiables. Voilà ce qui qualifie les chefs qui se sont engagés dans la démarche régionale, et portent avec conviction les couleurs du label Des Produits d’Ici, Cuisinés ici.

Ces chefs dont la seule limite est la créativité, proposent une cuisine mêlant authenticité du terroir et innovation. Ce ne sont pas les clients gourmets (et gourmands) qui s’en plaindront ! Aujourd’hui, l’Ile-de-France compte un nombre notable de bonnes tables, où les chefs s’attèlent à revisiter des produits d’un terroir de qualité, au fil des saisons. Ils permettent de créer le patrimoine d’aujourd’hui et de demain.

Une participation remarquée lors des Semaines du Manger Local           

Les Semaines du Manger Local, qui se sont tenues du 13 au 28 septembre derniers, ont été une nouvelle occasion de démontrer aux consommateurs qu’il est véritablement possible de manger local. Durant la Fabuleuse Fête, les chefs ont relevé un challenge audacieux : celui de cuisiner sur place ce que les passants leur apportaient. Une envie de Brie de Meaux ? Facile, les chefs concoctent de suite une tartine de Brie aux pommes croquantes des Vergers du coin ! La magie opère derrière les fourneaux de cette cuisine éphémère, installée sur les Berges de Seine, à deux pas du Grand Palais. Plutôt chouette, non ? C’est dans ce cadre enchanteur que 12 chefs se sont relayés le temps du weekend pour proposer de délectables bouchées 100% franciliennes.
Adeline Kelber et Rodolphe Denoose, restaurants Le Vin qui Danse (Vème et VIIIème) : « C’était vraiment agréable de cuisiner de cette façon, de faire au gré de ce qu’on nous apporte. Les consommateurs s’intéressent de plus en plus aux produits, c’est un plaisir de cuisiner pour eux et quelque part, avec eux ! »

Une mention toute particulière aux chefs qui se sont relayées pendant la Fabuleuse Fête :

Le samedi 13 septembre :
Christophe DEGEILH, de l'Atelier d'Avron, qui a préparé le tout premier plat francilien;
Gauthier Moncel, du restaurant Les Grandes Bouches, et Gabrielle Menzeluk, du restaurant l'Assiette, qui ont été les premiers a prendre place derrière les fourneaux ;
Jacques Marmonier du restaurant Les Fous de L'Ile, qui organisait une soirée 100% locavore quelques jours plus tard, et Adeline Kelber et Rodolphe Denoose des restaurants Le Vin qui Danse.
Cyril Aveline, du restaurant Les Bistronomes, qui aura réalisé dans la bonne humeur les dernières dégustations de la journée !

Le dimanche 14 septembre :
Thierry Verola, du restaurant l'Affriolé a été "très heureux de participer à cet évènement", aux côtés de françois Pasteau, de l'Epi Dupin,
Cybèle Idelot, de la Table de Cybèle et Patric Gelbart, Youpi et Voilà, étaient également ravis de cette matinée sur les berges de Seine,
En après-midi, ce sont les talentueux Arnaud Parage de l'Hedoniste et Yohann Crumière du Bistro Saint André qui ont investi les fourneaux de la Fabuleuse Fête.
 
Des recettes inventives et délicates

Tout au long des Semaines du Manger Local, les chefs ont élaboré des recettes exclusivement franciliennes.
Au Petit Rétro par exemple, vous était proposée une cocotte de lapin aux capucines & au cidre fermier, légumes de saison.
Dans le 8ème arrondissement, le restaurant Pomze mettait à l’honneur deux produits emblématiques franciliens avec sa Crème de Brie de Meaux gratinée, Reinette et racines d’Ile-de-France au menu !
Quant au Terroir Parisien - Palais Brongniart, le chef Eric Castandet proposait des petits Roses du champignonniste Spinelli à la fleur de sel.

Enfin, l’une des soirées du restaurant Les Fous de l’Ile était totalement dédiée aux Semaines du Manger Local, avec un menu 100% Ile-de-France.

A travers ces Semaines du Manger Local, les chefs ont pu mettre à profit leur savoir-faire inégalé dans l’art de sublimer les produits d’exception de la région francilienne. Et s’ils y ont pris du plaisir, c’était amplement partagé. Ce qui est sûr, c’est que personne n’en a pas perdu une miette, et que la dynamique régionale ne va pas s’arrêter en si bon chemin !